Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Michael Jackson répétait avec énergie quelques heures avant sa mort

AP | 28.06.2009 | 16:41

Dans les jours, voire les heures, qui ont précédé sa mort, jeudi à Los Angeles, Michael Jackson était apparu en forme, plein d'énergie, enthousiaste à l'idée de remonter sur scène: les témoins de ses préparatifs assurent que la star quinquagénaire répétait avec intensité et concentration la série de 50 concerts londoniens censée signer son grand retour.

D'après plusieurs membres de l'industrie musicale, après les années passées à vivre en reclus après le scandale du procès pour pédophilie, le "roi de la pop" s'impliquait dans tous les aspects des répétitions des concerts de la tournée "This Is It", qui devait démarrer le 13 juillet au O2 Arena de Londres.

Johnny Caswell, le président de CenterStaging Musical Productions, un studio de Burbank où Michael Jackson avait répété jusqu'à la fin mai, raconte que le chanteur, qui avait engagé un coach personnel, "travaillait dur, montrant l'exemple, surpervisant la chorégraphie". Le spectacle, dont les répétitions avaient commencé en mars, s'annonçait comme un show sans précédent, témoigne-t-il.

La star, ses chorégraphes, musiciens et danseurs avaient pris possession d'environ quatre des 11 studios de répétitions de CenterStaging. Michael Jackson passait de l'un à l'autre et s'installait souvent dans un large canapé de cuir noir pour écouter le groupe répéter. Il faisait souvent des suggestions et s'intéressait au mixage de la bande son, selon ceux qui travaillaient avec lui dans le studio. Tous s'exprimaient sous couvert de l'anonymat, ayant signé des clauses de confidentialité.

D'après Johnny Caswell et d'autres, la star arrivait dans un 4x4, escorté d'un autre, environ quatre ou cinq fois par semaine. Le deuxième 4x4 était un leurre pour les paparazzi et fans européens massés à l'entrée du studio. Mais Michael Jackson baissait régulièrement sa vitre, pour que ses admirateurs puissent glisser des disques à autographier.

Max Miller, un employé du studio, dit avoir vu Michael Jackson, en costume noir, s'entraîner à quelques pas de danse pour un enchaînement entre deux chansons. Il répétait sans musique, au rythme d'un métronome. "Il dansait vraiment à la perfection. Il semblait vraiment bien", rapporte-t-il. "Il semblait vraiment cool et concentré."

La star était apparue encore plus excitée par ce comeback à l'approche de la date du premier concert. Les répétitions avaient déménagé au Forum, ancien stade des Lakers de Los Angeles à Inglewood, puis au Staples Center où il s'entraînait quotidiennement parfois pendant des heures.

Ken Ehrlich, producteur exécutif des Grammy's, les Oscars de la musique, dit y avoir rencontré Michael Jackson mercredi pour un rendez-vous d'affaires d'une vingtaine de minutes, après quoi la star l'avait invité à le voir répéter. Ken Ehrlich, qui connaissait le chanteur depuis des années, dit avoir été impressionné par sa vitalité et sa concentration quand il l'a vu répéter la chorégraphie avec les danseurs.

"Je l'ai vu bouger sur le plateau comme le Michael d'avant", assure-t-il, disant avoir eu des frissons en le voyant effectuer cinq ou six numéros. Rien ne laissait présager qu'il allait mourir moins de 24 heures plus tard, selon lui. "Il y a eu un moment, où il se déplaçait sur la scène et il faisait ses fameux pas à la Michael et je sais que ça m'a donné un grand sourire et je me suis dit: 'ça fait des années que je n'ai pas vu ça'."

"C'était le Michael qui ne ressemblait à personne d'autre et que personne d'autre ne pouvait atteindre", résume-t-il. "C'est dommage que la nouvelle génération ne puisse pas voir ça, mais nous avons bien failli le voir à nouveau."

D'après Maryss Courchinoux, une danseuse de 29 ans, originaire de Paris, Michael Jackson était dans le public quand elle a passé son audition en avril. Elle dit avoir pu distinguer la silhouette de la star et ses lunettes dans l'auditorium vide. Des amis lui auraient dit ensuite qu'il s'était levé en applaudissant quand son groupe était passé. "Je savais que c'était lui et je savais que j'étais en sa présence", a-t-elle confié. Sélectionnée comme danseuse doublure pour les concerts londoniens, elle aurait dû venir assister aux répétitions de jeudi à Los Angeles et rencontrer Michael Jackson. "C'était mon rêve depuis que j'ai six ans. J'imagine qu'il en était décidé autrement." AP