Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le corps de Michael Jackson rendu à sa famille...

Le corps de Michael Jackson a été rendu vendredi soir à sa famille, après que l'autopsie n'a révélé aucun traumatisme ou preuve d'acte criminel. Se trouvant dans la propriété familiale d'Encino, la famille Jackson réfléchit, elle, aux modalités des funérailles du Roi de la Pop, tout en s'interrogeant sur le rôle exact joué par son entourage lors des dernières semaines de sa vie.

L'autopsie de trois heures pratiquée vendredi n'a pas permis dans l'immédiat d'établir de causes du décès, d'après Craig Harvey, porte-parole du médecin légiste du comté de Los Angeles.

L'examen n'a toutefois révélé aucun signe de traumatisme ou d'intervention criminelle, mais de nouveaux tests seront nécessaires pour déterminer la cause exacte de la mort, ce qui devrait prendre de six à huit semaines. Craig Harvey a précisé que Michael Jackson prenait des médicaments sur prescription médicale.

Une personne proche du dossier, qui a réclamé l'anonymat, a déclaré à l'Associated Press que Michael Jackson semblait avoir succombé à une crise cardiaque.

De son côté, la police de Los Angeles a annoncé vendredi soir être entrée en contact avec le cardiologue personnel de Michael Jackson, le Dr Conrad Murray, qui semblait se trouver jeudi au domicile du chanteur au moment des faits.

Le praticien a été entendu brièvement jeudi, immédiatement après la mort de Michael Jackson, puis une nouvelle fois vendredi, et devrait à nouveau l'être prochainement, plus en profondeur. Les autorités ne l'interrogent pas en tant que suspect. "A ce stade, nous ne considérons pas qu'il ne coopère pas", a déclaré le numéro deux de la police de Los Angeles, Charlie Beck. "Nous pensons qu'il nous aidera à établir la vérité des faits dans cette affaire".

La personne, non-identifiée à ce jour, qui a appelé les services d'urgence jeudi depuis le domicile de Michael Jackson, avait affirmé que le Dr Murray était la seule personne présente aux côtés du chanteur au moment des faits.

La famille Jackson, qui hésite par ailleurs entre une cérémonie privée ou un grand rassemblement public pour les funérailles, cherche justement à en savoir plus sur les personnes qui entouraient la star dans les dernières semaines de sa vie, et notamment sur le rôle joué par le médecin et les employés du promoteur AEG Live, qui devait organiser les 50 concerts "This Is It" prévus à Londres à partir du 13 juillet, selon une source proche de la famille désirant garder l'anonymat.

Michael Jackson n'a jamais informé sa famille de la structure qu'il avait mise en place pour gérer ses affaires, a ajouté cette source, précisant que ses conseillers avaient évoqué l'existence d'un testament qui pourrait avoir été rédigé il y a plusieurs années.

Un flou qui agace le clan Jackson. "Il y a des décisions qui sont prises sans que la famille soit dans la confidence. Cela devient un problème", a affirmé cette source.

Randy Phillips, président d'AEG, a affirmé vendredi que Michael Jackson lui-même avait insisté pour que le Dr Murray l'accompagne à Londres pour ses prochains concerts. "Nous aurions préféré ne pas avoir un médecin à plein temps parce que cela nous aurait coûté moins cher en termes d'hôtels et de voyage, mais Michael a insisté pour qu'il soit engagé", a déclaré Phillips. "Michael disait qu'il avait un lien particulier avec lui".

L'activité professionnelle du Dr Murray, qui exerce en Californie, dans le Nevada et au Texas, connaîtrait des difficultés financières depuis des années, selon des documents officiels. Ainsi, son cabinet du Nevada, Global Cardiovascular Associates, aurait dépensé plus de 400.000 dollars en décisions de justice, et le Dr Murray doit faire face à au moins deux autres affaires et plusieurs contrôles fiscaux.

Randy Phillips a par ailleurs indiqué qu'AEG Live avait souscrit plusieurs polices d'assurance en cas d'annulation des concerts, et que Michael Jackson avait subi avec succès plusieurs tests physiques en février. "Nous avons une couverture relativement bonne, mais beaucoup dépendra des résultats toxicologiques" de l'autopsie, a-t-il déclaré. "Nous devons connaître la cause du décès".

De son coté, Le site internet TMZ.com a affirmé vendredi que Michael Jackson avait reçu une injection de Demerol, un puissant analgésique, environ une heure avant de perdre conscience.

Sa mort intervient alors qu'il se préparait à un grand retour sur scène le mois prochain à Londres. Selon l'avocat Brian Oxman, ami de la famille, la vedette "répétait et travaillait extrêmement dur pour se remettre en forme".

Interrogé par la chaîne ABC, M. Oxman a par ailleurs affirmé qu'il s'était inquiété de la consommation de médicaments de Michael Jackson et en avait fait part aux proches de la star. "Je leur ai dit que si un jour nous nous réveillions et qu'il était mort à cause des médicaments, je ne me tairais pas", a-t-il affirmé.

Source: AP / AFP