Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Matériel Affaire de l'iPhone 4G : Apple voudrait récupérer l'appareil

Publié le par Boris61

Selon Gizmodo, qui a publié photos et vidéos du supposé prochain iPhone, le constructeur aurait demandé formellement au site de lui rendre le terminal. Une histoire rocambolesque qui comporte de nombreuses zones d'ombre.
laisser un avis

Hier, lundi 19 avril, le blog spécialisé dans les nouvelles technologies Gizmodo a secoué la planète high-tech en affirmant avoir entre les mains – photos et vidéos à l'appui – le futur iPhone de la marque à la pomme. Pour preuve qu'il s'agit bien du successeur de l'iPhone 4G, le site avance aujourd'hui qu'il a reçu une lettre d'Apple lui demandant de lui rendre l'appareil (voir ci-dessous).

Signé Bruce Sewell, vice-président d'Apple, le courrier serait une demande formelle de restitution. Dans sa réponse par courriel, le rédacteur Jason Chen indique qu'il va s'exécuter. Et confirme au passage que Gizmodo a bien acheté l'appareil, information qui a commencé à circuler hier après la publication de l'article. Mais il n'indique pas le prix qu'il a payé (le New York Times avance le chiffre de 5 000 dollars) (1).

La lettre envoyée par Apple. Source : Gizmodo.
agrandir la photo

De nombreuses zones d'ombre

Dans un autre article, le site donne sa version de ce qui s'est passé. C'est un employé d'Apple, Gray Powell, âgé de 27 ans, qui aurait perdu le prototype il y a plus d'un mois, le 18 mars dernier, lors d'une soirée au bar allemand le Gourmet Haus Stadt, à Redwood City, près de Cupertino.

Il serait parti en oubliant son téléphone top secret, camouflé dans une coque de protection d'iPhone 3GS. Quelqu'un l'aurait alors trouvé, pensant qu'il appartenait à un de ses amis. Personne ne réclamant le smartphone, cette personne l'a alors emporté chez elle et manipulé, s'amusant avec l'appareil photo (bugué) et découvrant les applications (dont la page Facebook de Gray Powell).

Cette personne a découvert le lendemain que l'iPhone avait été désactivé par le biais de MobileMe, et c'est alors qu'elle a compris que cet appareil n'était pas un 3GS. Elle a essayé différents numéros d'Apple, sans succès.

L'article d'Engadget... paru avant celui de Gizmodo !
agrandir la photo

C'est là que le récit de Gizmodo se couvre de zones d'ombre. Le blog ajoute simplement avoir récupéré le mystérieux iPhone. Mais comment ? Aucune explication n'est fournie. Le site précise juste avoir ensuite contacté Gray Powell, qui, aux dernières nouvelles, travaille toujours chez Apple.

L'article de Gizmodo suscite une multitude de questions. Comment et où l'a-t-il acheté ? Pourquoi Jason Chen, dans sa réponse à Bruce Sewell, explique-t-il n'avoir pas su que l'appareil était volé, alors qu'il affirme dans le même temps qu'il a été perdu ? Et comment se fait-il que le week-end dernier, avant la parution du papier de Gizmodo, son rival Engadget ait publié également des photos de ce supposé iPhone 4G… trouvé cette fois dans un bar de San Jose ?

Trop gros pour être vrai ?

Cette histoire paraît invraisemblable aux yeux de nombreuses personnes, qui préfèrent y voir un plan de communication d'Apple. Cela ne ressemblerait pourtant pas à l'entreprise, obsédée par le secret industriel (lire à ce sujet ce que dit Gizmodo, qui parle même d'une sorte de « police secrète d'Apple » et de « men in black ») et qui verrouille sa communication à quadruple tour, au point d'en paraître paranoïaque.

La firme à la pomme a-t-elle volontairement laissé filtrer ce ou ces prototypes ? Dans ce cas, pourquoi exiger de le récupérer ? Ou s'agit-il bel et bien d'une erreur humaine, somme toute banale, et de fait forcément difficile à croire pour les plus sceptiques ? Aujourd'hui, personne ne le sait, Apple ayant évidemment refusé de faire le moindre commentaire sur cette rocambolesque histoire.

(1) Mise à jour le 20 avril à 22h38 : dans cet article, publié en fin de journée heure française, Gizmodo reconnaît avoir payé 5 000 dollars pour acquérir le supposé nouvel iPhone (sans dire comment, toujours). Et dans cet autre article, le blog raconte pourquoi l'appareil n'est pas, selon lui, une fuite orchestrée par Apple, réglant ses comptes au passage avec la firme à la pomme.

Commenter cet article