Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités / Société Après les apéros, les bagarres géantes Facebook

Publié le par Boris61

Une centaine d’adolescents ont participé à un règlement de comptes, mercredi dernier, en plein centre-ville de Rochefort. La bagarre avait été organisée… sur Facebook.
laisser un avis

La mode des rendez-vous Facebook a pris une mauvaise tournure à Rochefort, en Charente-Maritime. Le réseau social a été à l'origine d'une bagarre mercredi 5 mai, en plein centre-ville. Une centaine de jeunes se sont affrontés malgré la présence de la police. Le quotidien Sud-Ouest raconte le déroulement de ce règlement de comptes qui n'a fait aucun blessé et n'a donné lieu à aucune interpellation.

Facebook aurait joué un double rôle dans cette affaire. C'est d'abord sur le réseau que la querelle à l'origine de cette bagarre a vu le jour. « C'est un simple commentaire laissé sur le profil Facebook de la petite amie d'un collégien qui aurait déclenché cette escalade d'agressivité virtuelle », raconte Sud-Ouest. Les invectives se sont multipliées entre les collégiens jusqu'au rendez-vous de mercredi.

Mise en garde contre un apéro « record » à Paris

Les réseaux sociaux ont déjà été critiqués après les débordements constatés lors de fêtes organisées sur Facebook et rassemblant plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de membres. Ce fut le cas à Tours en mars 2009 et plus récemment à Nantes, où une cinquantaine de comas éthyliques ont été déplorés.

Les réseaux ne sont pas mis en cause directement, mais leur capacité à mobiliser très rapidement des foules entières suscite l'inquiétude des autorités, qui rappellent que « toute manifestation sur la voie publique doit être déclarée en préfecture et que l'autorisation d'occupation du domaine public communal doit être demandée à la mairie ».

Les forces de l'ordre prennent très au sérieux les risques de dérapages liés à ces rassemblements, qui ne peuvent pas se tenir sans la mise en place d'un dispositif de la protection civile. La préfecture de police vient ainsi de mettre en garde les organisateurs d'un apéro géant prévu le 23 mai à Paris : 13 000 membres avaient déjà confirmé leur présence à cet événement baptisé « Record du plus grand apéro de France à Paris ».

Commenter cet article