Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l'écoute des extraterrestres depuis déjà cinquante ans !

Publié le par Laurent Sacco, futura sciences

Par Laurent Sacco, Futura-Sciences

Il y a exactement un demi-siècle commençait la première tentative d'écoute d'un éventuel message extraterrestre à l'aide d'un radiotélescope : le projet Ozma. Pour cet anniversaire, Frank Drake, à l'origine de ce projet et, également, de Seti, est retourné écouter les ET à Green Bank, là même où il avait commencé.

En septembre 1959, la revue Nature publiait un article visionnaire de Giuseppe Cocconi, qui joua un rôle important dans la mise en route du Proton Synchrotron du Cern, et Philip Morrison, qui avait participé au projet Manhattan : Searching for Interstellar Communications.

Les deux physiciens tenaient le raisonnement suivant : si des civilisations extraterrestres avancées existent dans la Galaxie elles communiquent probablement entre elles ou avec leurs colonies à l’aide d’ondes radio. En considérant les longueurs d’onde les plus propices à la transmission lointaine de signaux clairs, malgré le bruit de fond radio galactique, ils avaient conclu que la bande radio la plus adaptée était celle, étroite, entourant la longueur d’onde de 21 cm.

De plus, cette bande correspond à une transition dite hyperfine dans l’atome d’hydrogène neutre, l’élément le plus abondant de l’Univers. C’était donc un bon moyen pour établir un standard de communication, naturellement adopté par toute civilisation développée.

Le jeune radioastronome Frank Drake était parvenu aux mêmes conclusions à peu près au même moment. Par chance, il était alors en poste au National Radio Astronomy Observatory (NRAO), plus précisément au fameux radiotélescope de Green Bank, parfaitement adapté pour écouter d’éventuels communications interstellaire dans la bande du désormais célèbre « trou d’eau » (en anglais waterhole). Cette bande de fréquences tient son nom du fait qu'elle s'étend d'environ 1,4 GHz (fréquence de l'hydrogène atomique H qui correspond à la longueur d’onde de 21 cm) à un peu plus de 1,6 GHz (fréquence du radical hydroxyle OH), H et OH étant les deux constituants de l'eau HOH.


Une vue du radiotélescope de Green Bank. Crédit : NRAO

Des messages des Terriens

Intéressé par l’exobiologie de longue date, Drake lança le projet Ozma, du nom d’une princesse du pays d’Oz. L’écoute du ciel avec le radiotélescope de Green Bank commença le 8 avril 1960, dura un mois, s’arrêta pendant une durée équivalente avant de se terminer en juillet au bout d’un autre mois. Pendant ces deux périodes, Drake et ses collègues écoutèrent à raison de 6 heures par jour deux étoiles semblables au Soleil et situées à moins de 15 années-lumière, Tau Ceti et Epsilon Eridani. Le résultat fut négatif mais le contraire eût été étonnant et Drake ne s’arrêta pas en si bon chemin.

En effet, il ne tarda pas à publier la célèbre équation portant son nom, destinée à l’évaluation du nombre de civilisations avancées en état de communiquer avec nous dans le Voie lactée. Surtout, il fut à l’origine avec Carl Sagan du projet Seti (Search for Extraterrestrial Intelligence). Au cours des années 1970 il conçut, toujours avec Carl Sagan, la fameuse plaque équipant les sondes Pioneer 10 et 11, lancées en 1972 et 1973, et fut l’un des rédacteurs principaux du non moins célèbre message d’Arecibo en 1974, envoyé en direction de l’amas globulaire M31, à 21.000 années-lumière du Soleil environ.

Le projet Ozma date donc de 50 ans cette année et son initiateur, Frank Drake, qui est né le 28 mai 1930, est toujours actif. D’ailleurs, pour célébrer l’événement, il vient de se rendre il y a quelque temps au radiotélescope de Green Bank où il a à nouveau écouté Tau Ceti et Epsilon Eridani pendant une heure

Il est toujours difficile d'estimer le nombre de civilisations intelligentes dans la Voie lactée et le nombre en état de communiquer avec nous. En revanche, nous savons maintenant que les exoplanètes sont communes dans la Galaxie et on peut même les observer directement, comme ce fut le cas pour Fomalhaut b. Frank Drake ne peut s'en sentir que renforcé dans sa conviction que quelque part dans l'espace, une forme de vie intelligente attend que nous prenions contact avec elle.

Ce sujet vous a intéressé ? Plus d'infos en cliquant ici...

Commenter cette actualité ou lire les commentaires

Frank Drake montrant son équation. Crédit : <em>Seti Institute</em>
Frank Drake montrant son équation. Crédit : Seti Institute

Commenter cet article

dany Le Du 17/06/2010 17:31






BONJOUR.


Juste un petit mot pour vous rappeler que le XX° Festival  d’Astronomie de Fleurance de tiendra du 7 au 13 Aôut 2010 dans le Gers et que nous espérons vous y rencontrer.


Pour son XX° anniversaire le programme a été particulièrement soigné et s’articule autour de 5 grands axes et une journée spéciale consacrée aux extra-terrestres.


1. Le « Marathon des Sciences » qui prend place le samedi 7 août de midi à minuit abordera les grandes évolutions scientifiques et leurs incidences.


2. « 20 ans d’Astronomie et d’Astrophysique », du dimanche 8 au vendredi 13 traitera des principales découvertes et des progrès réalisés en 20 ans dans les 6 grands domaines de l’astronomie et de
l’astrophysique.


3. Le cycle « Art et Science », proposé tous les soirs à 21h30, du lundi au vendredi permettra de jeter un pont entre les arts, la culture et l’astronomie


4. Des «Espaces Découverte & Pratiques», qui proposent des animations, des ateliers et des observations pour tous durant toute la semaine.


5. Le Festival « Astro-jeunes », animé par de jeunes chercheurs et proposé tous les matins de 9h à 12 h.


Le programme détaillé  http://www.fermedesetoiles.com


Cordialement.


Dany Le Du / La Ferme des Étoiles


La chaîne Astro http://lachaineastro.over-blog.com