Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le testament des templiers...

Publié le par Polynésia

http://img.over-blog.com/309x500/2/65/43/20/couvertures/roman/9782749118314_1_75.jpg1129. Lors du Concile de Troyes, Bernard de Clairvaux, directeur de conscience des cisterciens, joue de tout son pouvoir pour faire reconnaître par l’Église l’Ordre des Templiers, avant de militer activement pour la tenue de la deuxième croisade en Terre Sainte.
2010. Ruac dans la région de Sarlat. Par le plus grand des hasards, un étrange manuscrit médiéval est retrouvé, dissimulé dans les murs d’une abbaye cistercienne. C’est la confession d’un moine, le frère Barthomieu, datée de 1307, l’année où, sur ordre de Philippe Le Bel, les Templiers furent arrêtés et emprisonnés. Hugo Pineau, restaurateur de livres anciens, et Luc Simard, archéologue, travaillent activement sur les messages codés contenus dans le texte. Bien vite, leurs recherches les conduisent dans une immense galerie de passages souterrains située sous le village. C’est au cœur de ce labyrinthe, dans une caverne cachée, qu’ils vont tenter de percer les énigmes de Berthomieu et, peut-être, le secret des Templiers. Mais ils ne se doutent pas qu’ils viennent ainsi d'entrer dans un jeu qui va vite s’avérer mortel.
Après Le Livre des morts et Le Livre des âmes, vendus à plusieurs millions d’exemplaires et best seller dans de nombreux pays européens, Glenn Cooper nous offre un formidable thriller archéologique et religieux, idéal pour les amateurs de suspense et les passionnés d’Histoire.

 

Ma critique : En cours de lecture...

 

Lien autre critique : http://www.babelio.com/livres/Cooper-Le-testament-des-templiers/343826

Voir les commentaires

26/11/1963

Publié le par Polynésia

http://i74.servimg.com/u/f74/11/48/83/52/king10.jpg22 novembre 1963 : 3 coups de feu à Dallas.
Le président Kennedy s écroule et le monde bascule.
Et vous, que feriez-vous
si vous pouviez changer le cours de l Histoire ?

2011. Jake Epping, jeune professeur au lycée de Lisbon Falls dans le Maine, se voit investi d une étrange mission par son ami Al, patron du diner local, atteint d un cancer. Une « fissure dans le temps » au fond de son restaurant permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d empêcher l assassinat de Kennedy. Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau. Et Jake va se trouver plongé dans les années 60, celles d Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald, et d une jolie bibliothécaire qui va devenir l amour de sa vie. Il va aussi découvrir qu altérer l Histoire peut avoir de lourdes conséquences...
Une formidable reconstitution des années 60, qui s appuie sur un travail de documentation phénoménal. Comme toujours, mais sans doute ici plus que jamais, King embrasse la totalité de la culture populaire américaine.

 

Ma Critique : Bon livre, mais je ne trouves que cela manque de rythme c'est pourquoi je n'ai lus que 41% du livre pour l'instant... Je le finirais bien un jour

Voir les commentaires

La conspiration Romanov

Publié le par Polynésia

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51jT6T8xeCL._.jpg

Présentation de l'éditeur

 

Miles Lord, un avocat noir américain passionné d'histoire russe, intègre la Commission tsariste, chargée de rétablir l'autocratie russe. Le prétendant au trône est Stefan Baklanov, appelé à devenir une marionnette entre les mains d'une organisation plus ou moins mafieuse. Miles Lord est habilité à fouiller dans les archives secrètes du gouvernement pour démontrer que Baklanov ne souffrira aucune concurrence. Mais il va découvrir qu'il existe peut-être des survivants plus directs de Nicolas II. Il a exumé une prophétie de Raspoutine rapportée par la tsarine Alexandra, et un manuscrit attribué à Lénine dans lequel il se demande si tous les Romanov sont bel et bien morts dans l'Oural. Une course poursuite commence entre le groupe d'opportunistes avides de pouvoir et Miles, aidé par la belle Akilina, une acrobate de cirque membre de la Comission. Ensemble, ils vont se lancer à la recherche des descendants potentiels d'Alexis ou Anastasia.

Biographie de l'auteur

 

Steve Berry est avocat. Il vit aux États-Unis, dans l’État de Géorgie. Il a publié dix romans au Cherche Midi éditeur : Le troisième secret (2006), L’héritage des Templiers (2007), L’énigme Alexandrie (2008), La conspiration du temple (2009), La prophétie Charlemagne (2010), Le musée perdu (2010) et Le mystère Napoléon (2011), Le complot Romanov (2011), Le monastère oublié (2012) et Le code Jefferson (2012). Traduits dans plus de quinze langues, ces thrillers ont figuré sur la liste des best-sellers dès leur parution aux États-Unis. Retrouvez l'auteur sur www.steveberry.org

 

Liens pour l'acheter : http://amzn.to/16TQvIN

 

Ma critique : Bon livre, simple à lire mélangeant aventures et histoire... bien que la fin soit un peu bacler, je le recommande...

Voir les commentaires

Azteca

Publié le par Polynésia

http://img.lbzh.fr/uploads/5177f9db31ea7.PNG

 

 

Résumé :

 

Azteca raconte la légende colorée et puissante d'une civilisation qui s'épanouit pendant de longs siècles dans un isolement splendide.
Ce monde éclatant, et pourtant condamné, c'est un homme, Mixtli, dit Nuage Sombre, qui le décrit, dans un récit bouleversant, mouvementé, riche de la beauté et de la violence qui caractérisaient le Mexique ancien. Ce grand roman historique rempli de sang, d'amour et de sexe est aussi l'aventure et le destin exceptionnel d'un homme qui assiste à la disparition d'un monde fabuleux, somptueux de tabous et de trésors, traversé de secrets et de terreurs que parcourent des personnages inoubliables.

 

Ma critique :

 

à venir

 

 

Voir les commentaires

Compte-rendu annuel CAS@home

Publié le par Polynésia/ modesti




Bonjour à tous !


Au cours de l'année 2012, nous avons fait de grands progrès sur CAS@home avec toute sorte d’aide, y compris la vôtre !
Nous avons porté deux applications sur la plate-forme : le logiciel dynamique de simulation moléculaire LAMMPS (utilisé pour la recherche nanotechnologique par des scientifiques de l'Université de Tsinghua) et le logiciel de prédiction de structure protéique TreeThreader (utilisé par les scientifiques de l'ICT, CAS).
Nous avons consacré beaucoup de nos ressources humaines afin d'améliorer la stabilité et la tolérance aux pannes des 2 applications au cours du deuxième semestre de 2012 lors de leur lancement officiel et nous avons reçu suffisamment de résultats en retour des hôtes des volontaires.

 

LAMMPS :


LAMMPS a été officiellement lancé en mai 2012, et nous avons publié 13 nouvelles versions après le lancement officiel, ce qui a permis de nettement réduire le taux d‘hôtes défectueux (un hôte défectueux est un hôte qui ne finit jamais ses unités avec succès) de 31 % (pour la version 1.16) à 5 % (pour la version 1.29).
LAMMPS a gagné 620K heures CPU efficaces depuis son lancement et a terminé 20 lots de simulation.
Les résultats seront renvoyés à Tsinghua et seront traités par les scientifiques lorsque nous aurons terminé la mise en place du canal  de transfert des données entre IHEP et Tsinghua.

TreeThreader :

TreeThreader a été lancé officiellement en septembre 2012. Depuis, nous avons publié 18 versions pour les plateformes Windows et Linux, afin de corriger différents bugs remarqués lors du processus d'exécution ou signalés par des bénévoles.
Le taux d’hôtes défectueux s'est réduit de 34 % (version 1.00) à 27 % (1.18).
Toutefois, l'application TreeThreader ne fonctionne toujours pas sur 27 % des machines Windows ; les développeurs de l'ICT travaillent encore à la recherche et à l’élimination du problème. TreeThreader a gagné environ 95K heures CPU efficaces depuis son lancement et a terminé avec succès la prédiction de structure d'environ 1700 séquences protéiques. Il y a encore 6000 séquences supplémentaires à traiter dans la période à venir.

Les volontaires peuvent suivre ces instructions pour vérifier quelle structure de la protéine votre ordinateur a contribué à calculer. lien anglophone de CAS@home
Nous sommes également en train de rédiger des scripts pour générer un compte-rendu de la contribution de chaque bénévole par période et nous enverrons des emails aux volontaires à ce sujet.


Quelques pages pour votre référence:
CAS@home Historique des versions des applications
CAS@home Taux des hôtes défectueux par application
CAS@home Statistiques de l’ensemble du projet

Au cours de l’année 2012, nous avons eu beaucoup de problèmes sur CAS@home en raison du manque de personnel, du manque d’expérience au niveau du portage d’applications sur plusieurs plateformes de BOINC et du manque d’expérience de gestion du projet.

Cependant, nos volontaires ont remonté des réactions très positives et utiles sur divers problèmes qu'ils ont décelés lors des calculs effectués sur leurs machines, cela nous a grandement aidé à déboguer et à trouver des solutions pour régler ces problèmes.
CAS@Home grandit avec votre aide et nous apprécions beaucoup votre patience et votre aimable aide dans ce processus.
Nous avons appris de précieuses leçons par les expériences passées, ainsi nous avons mis plus de rigueurs dans la gestion de notre projet.
Par exemple:
1) Nous avons déployé une plateforme plus complète de test pour les applications

2) Chaque sortie d’une application doit être strictement testée sur la plateforme d'essai et réussir les normes de contrôle avant de pouvoir être lancée sur CAS@home.

3) Les nouvelles unités de travail doivent être testées soigneusement et les résultats doivent être vérifiés par les scientifiques sur la plateforme de test avant qu'elles ne puissent être soumises à CAS@home.

4) Avant de soumettre un nouveau lot d'unités, les utilisateurs scientifiques doivent communiquer avec les gestionnaires de la plateforme et ils doivent analyser les résultats ensemble pour éviter la survenue d’exceptions.

CAS@Home est un projet géré par des bénévoles du centre informatique de l'Institute of High Energy Physics (Institut pour la Physique à Haute Energie).
Nous avons formé une équipe peu structurée pour gérer ce projet, et jusqu'à présent, il n'y a pas de financement officiel pour prendre en charge tous les travaux connexes ; la plupart des travaux de ce projet sont donc faits par nos coéquipiers pendant leur temps libre.

Comme tous les volontaires au projet CAS@home, nous aimerions également contribuer au calcul distribué et aider au calcul scientifique. Le seul objectif de CAS@home est de fournir cette plateforme distribuée pour relier les volontaires et les projets de calcul scientifique qui ont grand besoin d’une grande puissance de calcul. En tant que premier projet chinois de calcul partagé, CAS@home est toujours jeune et en cours de croissance. Nous nous battons pour publier des versions plus stables des applications pour les hôtes des volontaires. Et nous apprenons également de l’expérience d’autres projets de calcul distribué bien gérés.

Nous pensons que les choses peuvent s’améliorer en 2013 ! Merci beaucoup pour tous vos efforts !
L’équipe de CAS@home.

 

Lien vers le portail de Alliance Francophone: http://boinc-af.org/

Voir les commentaires

Nouveau sous-projet sur Ibercivis

Publié le par Polynésia/

Un réseau de 30.000 citoyens bénévoles aide dans la recherche de nouvelles stratégies contre le cancer.

Ibercivis se met au service du projet Biosoft, dans lequel sont parties prenantes le CEIT-IK4, le Centre de Physique des Matériaux (CSIC-UPV/EHU) et le Centre de Physique International de Donostia (DIPC), et qui vise à faire avancer un projet lié aux technologiques de traitement du cancer et à la régénération des tissus endommagés.

Le projet Biosoft se sert de la capacité collaborative d'Internet pour la recherche sur le cancer. Des milliers d'ordinateurs appartenant à des citoyens bénévoles contribuent à la réalisation de ses objectifs en prêtant une partie de leur capacité de calcul. Il s'agit de mener à bien des simulations sur la libération contrôlée de médicaments dans le corps humain pour traiter la régénération des tissus endommagés.

La méthode choisie pour libérer les médicaments dans le corps consiste en l'introduction de fibres polymères nanométriques contenant le médicament. Il est libéré au fur et à mesure que le matériau qui le contient se dégrade. Le problème est le grand nombre de facteurs, et leur variabilité, qui doivent être pris en compte pour contrôler la vitesse de libération. La géométrie de la fibre, la nature du polymère utilisé et la façon dont le médicament est distribué sont quelques uns des éléments à étudier.

Devenir un scientifique à la maison est simple. Allez simplement sur le site www.ibercivis.es et téléchargez le programme Boinc. Il n'y a rien de plus à faire, le programme est démarré automatiquement lorsque l'ordinateur est allumé et connecté à Internet, et ce sans gêner l'utilisateur.

Merci à tous les bénévoles, tous ensemble nous pouvons y arriver !

Chercheurs, si vous êtes intéressés à utiliser Ibercivis il suffit de nous contacter via info@ibercivis.es, nous attendons votre projet!

 

http://boinc-af.org/projets-autres/1393-ibercivis.html

Voir les commentaires

Un adolescent crée un outil pour dépister le cancer du pancréas !!

Publié le par Polynésia

Le test coûte trois centimes de dollar (2 centimes d'euro), prend quelques minutes et serait fiable à 100%. Un adolescent américain de 16 ans, Jack Andraka, a créé un outil bon marché de dépistage du cancer du pancréas. Il a raconté comment il l'avait mis au point lors d'une conférence à Long Beach, en Californie (Etats-Unis), mercredi 27 février, selon le blog Ted.com (en anglais).

Il y a trois ans, l'adolescent s'intéresse au cancer du pancréas après la mort d'un membre de sa famille. Il découvre qu'il s'agit d'un cancer détecté généralement trop tard pour que les patients soient sauvés. Après des recherches sur Google et Wikipédia, "les deux meilleurs amis d'un adolescent" note-t-il, il apprend que des milliers de protéines peuvent être détectées dans le sang d'une personne atteinte d'un cancer du pancréas. Il en identifie une : la mesotheline. Selon lui, elle peut servir de signal d'alarme. Il met donc au point une recette pour fabriquer un test sanguin en papier, "aussi simple qu'une recette de cookies au chocolat". Pour vérifier si on est atteint, ou pas, il suffit de déposer une goutte de sang sur ce petit papier, et d'observer la réaction.

Cette découverte a valu à Jack Andraka le Grand Prix 2012 de l'Intel International Science and Engineering Fair. Il poursuit désormais ses recherches à l'université Johns Hopkins, à Baltimore, dans le Maryland. Il espère appliquer son test à d'autres formes de cancers et maladies mortelles.

Source : Francetv info avec AFP

Voir les commentaires

Le procès contre AEG Live...

Publié le par Polynésia/MJFRANCE

Des conversations par mails entre des cadres d'AEG Live et Kenny Ortega ont été dévoilées alors que le juge est en train d'étudier les documents en rapport avec la poursuite pour homicide involontaire déclenchée par la mère de Michael Jackson, ainsi que ses trois enfants. Les mails suggéraient que les patrons du promoteur des concerts s'inquiétaient du fait que Michael Jackson manquait des répétitions de sa série de concerts This Is It et voulaient que le Dr Conrad Murray règle le problème.

Alors qu'un avocat d'AEG Live a insisté sur le fait que le cardiologue n'était pas employé par AEG, un mail envoyé par Paul Gongaware à Kenny Ortega onze jours avant la mort du Roi de la Pop suggère au contraire autre chose : "Nous voulons lui rappeler [à Murray] que c'est AEG, et non pas MJ, qui paye son salaire. Nous voulons lui rappeler ce que nous attendons de lui", a-t-il écrit.

Selon CNN, les avocats de Katherine Jackson et de ses petits-enfants ont qualifié ce mail d'"explosif" parce qu'il relie AEG Live à la mort de l'interprète de Thriller. Ils disent que la compagnie s'est servi de la peur de Murray de perdre son job à 150000 dollars par mois en tant que médecin personnel de Jackson, pour lui mettre la pression et faire en sorte que Jackson soit opérationnel pour les répétitions en dépit de sa santé fragile.

Dans un autre mail, le président d'AEG Live, Randy Phillips, faisait les louanges de Murray après ce qu'il avait fait pour que MJ se montre aux répétitions, quand Ortega a exprimé ses inquiétudes sur l'état de santé du chanteur, après avoir été témoin que la star était prise de tremblement pendant les répétitions une semaines avant son décès.

"J'ai l'impression de voir deux personnes. L'une, au plus profond, qui essaie de faire comme si rien n'avait changé et comme si les choses étaient toujours comme elles ont été, et qui ne veut pas qu'on la laisse tomber, et l'autre personne, affaiblie et en mauvaise santé. Je pense que nous avons besoin de l'avis d'un professionnel pour ce problème", écrivait le metteur en scène. Ce à quoi Phillips lui a répondu : "Ce médecin fait preuve de beaucoup de réussite (nous avons vérifié), et il sait ce qu'il fait, il est totalement impartial et en accord avec l'éthique".

Le camp Jackson compte aussi utiliser un mail envoyé par le comptable de la tournée pour AEG Live, Timm Woolley, à un agent d'assurance deux jours avant la mort de Jackson, pour prouver que la promoteur était responsable de la conduite du médecin, et a contrevenu à son devoir de prendre correctement soin de la star. "Randy Phillips et le Dr Murray sont responsables des répétitions de MJ et du fait qu'il respecte le calendrier", disait-il dans le mail.

La juge de la Cour Suprême Yvette Palazuelos a estimé que ces mails étaient des preuves suffisantes pour donner suite à la plainte des Jackson contre AEG Live, disant qu'ils ont été négligents dans leur façon d'engager et de superviser Murray, quand il s'occupait de la santé de MJ lors des derniers préparatifs de sa série de concerts. Le juge est aussi d'accord sur le fait que la compagnie a échoué à enquêter sérieusement sur Murray, avant de donner son accord pour le payer et s'occuper du bien-être de MJ.

Lors d'une audience lundi dernier (la semaine dernière), les avocats de Jackson ont dit que AEG Live aurait dû savoir qu'ils engageaient un médecin criblé de dettes, ce qui créait un sérieux conflit d'intérêt entre ses devoirs de traiter son patient en toute sécurité, et ses propres problèmes financiers.

"Il était plausible et prévisible qu'un médecin sous une telle pression financière puisse mettre en péril son Serment d'Hypocrate en faisant ce dont les cadres de AEG avaient connaissance, à savoir une pratique malheureuse de la médecine dans une industrie du divertissement régie par le gain financier", a conclu la juge.

En plus d'accuser le promoteur de négligence dans l'embauche et la supervision de l'ancien cardiologue, la famille Jackson pense que la compagnie a été responsable de la conduite du médecin, et a failli à ses devoirs de prendre correctement soin de la star, mais les accusations ont été rejetées par la juge.

Le procès débutera le 2 avril. Conrad Murray, qui a été condamné pour homicide involontaire après qu'il ait été admis qu'il avait administré une dose mortelle de propofol au Roi de la Pop, est inclus dans la liste des témoins, de même que le fils aîné de MJ, Prince. Alors que le médecin n'avait pas témoigné à son propre procès, le vice-président de AEG Live, Paul Gongaware, avait témoigné.

Il avait témoigné qu'il avait été manager sur les tournées Dangerous et HIStory avant de rejoindre AEG Live. La déclaration a été utilisée par la juge pour contrer l'argument d'AEG Live qui disait qu'ils n'avaient pas eu connaissance de l'usage de drogues dangereuses sur Jackson par Murray. La juge a cité "la connaissance générale de Gongaware des problèmes d'éthiques qui entouraient les 'médecins de tournées' et des pratiques médicales sur les artistes qui montent sur scène".

La famille Jackson espère une condamnation d'AEG Live à hauteur de l'argent que Jackson aurait gagné s'il était encore en vie, et n'était pas décédé en 2009. Si la famille gagne, la compagnie peut perdre des milliards de dollars, selon des estimations prévisionnelles des éventuelles rentrées d'argent de Jackson s'il était resté en vie. AEG Live est une filiale d'AEG, une compagnie liée au divertissement, qui est actuellement mise en vente pour 8 billions de dollars.

Source: aceshowbiz.com

Traduction: PYC

En discussion sur MJFranceForum

Voir les commentaires

Pour Katherine Jackson, quatre ans de prison ce n'est pas assez...

Publié le par MJFrance.com

Une interview de Katherine Jackson est programmée sur CNN le 14 mai prochain. Dans un apperçu de cette interview réalisée par Piers Morgan, Katherine Jackson parle de sa vie sans Michael et du regard qu'elle porte sur Conrad Murray :

"Vous savez quoi ? Je ne peux même pas décrire ce que je ressens pour lui. Il a fait une chose terrible. Et il aurait pu faire d'autres victimes... La seule chose qu'il a fait -- la vie d'une personne, quatre ans de prison, ce n'est pas assez."

En parlant de son fils, Katherine affirme qu'elle ne se fera jamais à sa disparition. "Jamais. Chaque matin, tout au long de la journée, je pense à Michael. Si je me réveille dans la nuit, c'est la même chose... Mais il me manque. Et en tant que chrétienne je crois en la résurrection, je sens en moi que je le reverrai".

De leurs cotés, Jermaine, Tito, Marlon et Jackie ont également été interviewés par Piers Morgan. Alors que Tito essayait d'expliquer qu'ils devaient pardonner car ils avaient un coeur qui doit pardonner sans pour autant que cela signifie qu'il faille oublier, Jermaine a réagit immédiatement sur les propos de son frère en disant "Non non. Ce n'est pas du tout ce que je ressens. Je sens surtout que c'est de la négligence. C'est de sa faute et nous devons savoir ce qu'il s'est réellement passé. Je suis une personne qui pardonne, mais pas lorsque cela arrive comme c'est arrivé.

 

Liens vers un extrait de l'interview : http://mjfrance.com/actu/trackback/3623

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>